100000548
Richard BEL
20/07/1947
Boulogne Billancourt
09/04/2015
Je pense que Richard aurait été très honoré de faire l'objet d'un hommage post mortem tel un artiste des temps modernes.

Car il avait bien une âme d'artiste à sa façon, mais ce n'est pas pinceau ou burin à la main qu'il exerçait son art ...
A vrai dire, c'était un artiste des nouvelles technologies de communication, passionné d'informatique, et dans son âpreté à résoudre pannes ou dysfonctionnements des installations de ses voisins et amis, il eût pu rester plusieurs jours sans boire ou manger derrière son clavier.
C'était un artiste qui murmurait à l'oreille des ordinateurs.
Son âme d'artiste, il l'exprimait dans sa virtuosité intellectuelle à contourner et solutionner les problèmes les plus épineux que lui posaient réseaux, carte-mères, modems, sites web, logiciels bureautiques, ...
C'était une bibliothèque qui détenait des connaissances et des savoirs-faire exceptionnels dans son domaine d'élection.
Mais tel les ermites, il excellait à bien faire et à rendre service, mais très peu à le faire savoir.

Après son départ, mes 4 enfants et moi avons été perdus dans un sentiment d'immense tristesse et de perte irréparable.
Mais je ne doute pas que les plus grands orphelins fussent tous ces systèmes informatiques qu'il avait conçus avec tant de méticulosité et d'ingéniosité.

Voici ce que je tenais à écrire.
Richard n'a pas réalisé de son vivant d'œuvres artistiques dignes d'être exposées, mais son talent il l'exerçait au profit de tous ceux qui étaient des désespérés de l'informatique.
J'ai retrouvé chez lui dans sa maison de Courquetaine, une quantité de matériels informatiques et de pièces détachées à faire pâlir des professionnels reconnus.
Toutefois, son but ultime n'était pas d'obtenir une notoriété mais bien plus de rester un artiste anonyme.

Hélène
François, Martin, Suzan et Benjamin
Photos

Aucun article publié dans la galerie de ce profil